Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

logoetitSite2011Retour accueil

Association PARI
Accompagnement scolaire
5 av de Bourgogne
25000 Besançon
03.81.51.43.07
IMG 0010
Mieux nous connaître :
iconeDossier

Laissez nous un message :
Rejoignez-nous !

Archives

30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 17:42



Vendredi 13 juin, nous avons tenté l'impossible ; notre mission, si nous l'acceptions, était de faire concurrence à .... l'équipe de France qui jouait contre les Pays-Bas ! Après coup, ceux qui sont restés chez eux ont dû s'en mordre les doigts, car nous au moins, on a rigolé !
Nous avons regardé Chantal n'a pas d'amis. Vous savez, le spectacle avec les deux comédiennes un peu déjantées ! Non ? Ca ne vous dit rien ? Bon, d'accord, je vais vous raconter substantiellement l'histoire. Substantiellement ? Tout le monde sait ce que ça veut dire ? Non ? Alors substantiellement, ça veut dire en gros, en résumé. 
En fait, nous sommes dans un immeuble et nous rencontrons les personnages de chaque étage : il y a d'abord Georges qui pend son linge, la femme du 1er, Rosie, surnommée « la fouine », parce qu'elle fourre son nez partout, puis Mora, la romantique, et enfin .... Chantal ! Chantal n'a pas d'amis, et en plus, elle fait pipi au lit, c'est pas gagné dans la vie !  Nous allons suivre les péripéties de chacun des personnages, jusqu'à la fin de la pièce qui se termine.... mal ! 
La force de ce spectacle vient du fait que les comédiennes dialoguent avec le public et rebondissent sur ses réponses. Un spectacle très drôle à aller voir en famille !
Mais un spectacle comme ça, ça creuse ! Heureusement, un buffet composé de différents plats apportés par les familles, a permis à tous de récupérer des forces.
La soirée s'est terminée juste à temps pour voir la deéfaite de l'équipe de France...

Site internet de la Compagnie Gravitation : http://gravit.org
 
Repost 0
Published by association pari - dans Parents
commenter cet article
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 14:28
De novembre 2007 à avril 2008, les enfants de l’atelier périscolaire se sont lancés dans la magie du cinéma d’animation afin de produire et réaliser un film d’animation : « Un martien sur Terre ».
En préambule à ce travail, Sébastien Blandin, réalisateur, est intervenu pour présenter les bases de l’animation et finaliser le projet. Entre temps, les enfants ont construit le décor et les personnages avec la marionnettiste Catherine Hugot.
Ce projet a été présenté au Théâtre de l’Espace aux parents et aux enfants de l’association, ainsi qu’au centre Nelson Mandela dans le cadre de la semaine « Raconte-moi Planoise ».

Découvrez la vidéo ci-dessous !


Repost 0
Published by association pari - dans Ateliers
commenter cet article
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 16:36

Le mois de juin approche et la fin de l’année scolaire aussi.


Pour la 27ème année, l’association aura accompagné des enfants du CP à la terminale dans leur travail scolaire (près de 220 cette année).
Ce sont 150 familles qui ont pu bénéficier de nos conseils (réunions d’informations, accompagnement dans les écoles, suivi des enfants…)
Ce sont aussi des moments conviviaux : des soirées culturelles où nous offrons aux familles un spectacle et où chacune d’elles apporte de succulents petits plats à partager avec les autres.
Un vrai voyage à travers les cultures et les traditions puisque plus de 40 origines et nationalités sont présentes parmi nos adhérents. Une vraie richesse pour apprendre à connaître l’autre et favoriser le « vivre ensemble ».

Un bénévolat très présent



L’association PARI Accompagnement Scolaire ce sont aussi 50 intervenants bénévoles : étudiants, actifs, retraités, tous accordent en moyenne 2 heures par semaine à cette action.
Leur mission est d’aider les enfants à faire leurs devoirs (compréhension des consignes, s’assurer que la leçon est sue, écouter l’enfant lire…) et surtout donner l’envie de réussir et valoriser tous les progrès réalisés.

Des partenariats essentiels

Pour évaluer si les enfants suivis ont réalisé des progrès, les liens avec les établissements scolaires sont indispensables autant que les liens que nous entretenons avec les parents.
C’est pourquoi nous avons des rencontres régulières avec les responsables des écoles et collèges de Planoise afin d’échanger nos avis sur les élèves.
Avec le collège Diderot, les liens sont encore plus développés puisque nous participons aux conseils de classe.
C’est aussi des actions multi partenariales et une participation à la vie du quartier (Carnaval, fête de quartier…).

Des moyens indispensables



Tous ce travail n’est possible bien sûr que grâce à une gestion scrupuleuse de la structure et une bonne coordination des activités, pour cela deux organes sont essentiels :
L’organe de décision : le Conseil d’Administration : composé de 10 membres
L’organe d’exécution : l’équipe salariée (composée de trois animateurs, deux Services Civils Volontaires et une directrice)

En 27 ans ce sont plus de 5000 enfants qui sont passés par PARI, les plus anciens nous amènent leurs enfants…



Une belle histoire nous direz-vous ?

Voilà une association qui est présente sur un quartier depuis plus de 25 ans dont tous les partenaires dont l’Education Nationale, soulignent l’efficacité, la qualité du travail réalisé et souvent son caractère essentiel et son intérêt général.

Et pourtant...



PARI est construite sur du sable mouvant car concernant un public défavorisé, elle ne dégage que très peu d’autofinancement  et est donc complètement dépendante des subventions accordées.
  • •  Chaque année PARI doit déposer des dossiers pour obtenir des fonds qui depuis quelques années sont de plus en plus difficiles à obtenir et surtout très incertains d’une année sur l’autre. Pour y pallier nous avons entrepris des recherches de fonds privés; ponctuels par nature, ils ne peuvent que retarder l’inévitable.
  • Devant les nouvelles mesures de restriction qui s’annoncent (baisse des subventions, suppression des emplois aidés…), notre inquiétude grandit.
  • •  Les emplois à PARI (animateurs et directrice) sont sur des mesures aidées (Adultes relais et Tremplins associatifs) avec un financement limité dans le temps (2009). Une précarité difficile à vivre par les salariés qui sont là depuis plusieurs années et ont contribué au développement de la structure.
  • •  Les locaux mis à disposition par la ville de Besançon vont être déconstruits. Ils font partie d’un Programme de Rénovation Urbaine qui prévoit la modernisation du quartier de Planoise. Les recherches entreprises pour trouver de nouveaux locaux adaptés à notre activité et centraux  sur le quartier restent, à ce jour, infructueuses.


Repost 0
Published by association pari - dans Info générale
commenter cet article
29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 13:57
 

Voici quelques chiffres de l'association PARI.

Vous savez qu'elle accueille des enfants du CP à la Terminale mais dans quelle proportion?

Au total on compte pas moins de 211 enfants pour une présence moyenne par jour d'environ 38,4.



L'association accueille également des enfants du primaire le mercredi matin dans le cadre du PRE ( Programme de Réussite Educative) piloté par la ville de Besançon, elle propose des ateliers ludiques à 6 enfants en CE1, CE2 et CM1 et 5 en CM2.

PARI propose des stages de révisions pendant les vacances scolaires.

Et les intervenants ?

Ils sont au nombre de 49 bénévoles et stagiaires. Les intervenants sont complémentaires, certains ont des compétences en français, d'autres en histoire-géographie, en mathématiques...

Ils sont indispensables au bon déroulement de l'aide aux devoirs et surout pour les besoins des enfants.

Alors si l'envie vous vient de nous rejoindre, soyez les bienvenus!

Pour plus de renseignements
cliquez ici !

Repost 0
Published by association pari - dans Info générale
commenter cet article
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 14:17

Oui, mais pas pour tout le monde…

Comme à chaque vacances scolaires, l’association PARI organise des stages de révisions pour les collégiens et les lycéens en mathématiques, français et physique - chimie. Pour les vacances de printemps, on compte 52 inscrits.

Comment ça marche ? 1h30 par jour, chaque groupe aborde un thème vu en classe en effectuant des exercices dans une ambiance détendue et conviviale où le travail en petits groupes permet une interactivité intéressante pour les participants.

 Mais qu’en ont pensé les principaux intéressés ? 

  • Farrah, élève de 4ème au collège Victor Hugo s’est inscrite aux stages dans le but de remonter ses moyennes, " ça me permet de revoir les bases ".
Farrah et Amina sont contentes de prolonger leur complicité à PARI pendant les vacances
  • " J’ai des difficultés dans quelques matières, les stages m’aident beaucoup et l’ambiance est bonne, c’est agréable " Sami, 3ème au collège à Saint Vit.  
  • " J’avais besoin de revoir certains points, les animateurs des stages nous ont expliqué les choses qu’on ne comprenait pas " Zacharie, 5ème au collège Voltaire. 
  • Pour Amina, élève de 4ème au collège Victor Hugo, les stages lui permettent de mieux comprendre certaines choses vues en classe. 
  • Akimana, élève de 3ème au collège Diderot, inscrite aux stages de français souhaite améliorer son niveau et obtenir de meilleures notes en rédaction. Les stages l’ont beaucoup aidé et lui ont rappelé de nombreuses choses. 
  • " Je me suis inscrite pour m’améliorer dans certaines matières, cela me permet de faire quelques révisions " Myriam, 5ème au collège Victor Hugo. 
  • " J’ai fait le stage de mathématiques, j’ai pu approfondir mes bases et surtout j’ai pu réviser pour le brevet ! " Amina élève de 3ème au collège Victor Hugo.
  •  

Chaque groupe aborde un thème déjà vu en classe
  •  


Repost 0
Published by association pari - dans Elèves
commenter cet article
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 17:30






Depuis 2005, à la demande de parents de nos adhérents, Laila Moungari secondée par Fanny Al Bash (Service Civil Volontaire) et d’une bénévole, Marie-Françoise Loizeau, propose tous les lundis de 14h à 16h des cours de bases de la langue française.
Les apprenantes, puisque ce sont essentiellement des femmes, ont soit :
  • un souci d’illettrisme, elles ont été scolarisées en France mais n’ont pas acquis la lecture et l’écriture,
  • un souci de français langue étrangère (elles savent écrire et lire dans leur langue maternelle),
  • un souci d’alphabétisation (elles n’ont jamais appris à lire et à écrire).
Il a donc fallu, dans le contenu de la formation, composer avec l’hétérogénéité de ce public.
Les animatrices ont choisi d’aborder la langue française par les situations de la vie quotidienne afin de faciliter la communication de la vie de tous les jours.
L’informatique, devenu outil indispensable de notre vie moderne est une source infinie de possibilité en la matière. De nombreux logiciels adaptés à la lutte contre l’illettrisme existent également.
Aussi c’est tout naturellement que l’équipe de PARI, toujours à la recherche de financements privés permettant la continuité des actions engagées, s’est tourné vers la Fondation ORANGE.
Après avec déposé un dossier auprès de la Fondation ORANGE, nous avons pu présenter notre projet de vive voix à Monsieur Francis COMTE, attaché de Presse.
Fin 2007, nous avons eu le plaisir d’apprendre que notre projet avait été retenu et que la fondation ORANGE nous accordait une aide financière de 7000 €.
Cette somme d’argent nous a permis de rééquiper la salle multimédia et d’acquérir de nouveaux logiciels adaptés à l’apprentissage de la langue française.
L’inauguration de ce nouveau matériel s’est fait en cours informatique « live »,le lundi 31 mars, en présence de Michel BONNET Directeur de France Télecom, de la Presse(France 3, L’Est Républicain, France Bleu et l’Hebdo de Besançon) et  d’autres partenaires (Ville de Besançon, Education Nationale …). Les apprenantes ont ainsi pu montrer les progrès déjà réalisés.




Repost 0
Published by association pari - dans Financeurs
commenter cet article
11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 15:50
Désormais, retrouvez aussi l'actualité de l'association PARI
à travers ce bulletin numérique et écologique !

undefinedCliquez sur la une pour télécharger "Le Lien" (PDF)


Edito de ce numéro :

Voici (déjà !..) le début de l’année 2008, l’heure des bonnes résolutions et des  premiers bilans :
170 enfants inscrits, 50 bénévoles, 3 jeunes et dynamiques « services civils volontaires » et toujours nos 4 salariés totalement dévoués aux enfants. Grâce à Imed qui va mettre ce  « Lien » en ligne vous pourrez  suivre notre action; comme vous le savez, elle est multiple et diverse.
Nous en avons retenu quelques points :
tout d’abord, vous pourrez lire une présentation de nos trois volontaires, puis la poursuite de l’activité de l’atelier du mercredi après-midi, très beau projet autour de la marionnette, vous pourrez lire également la suite de la rencontre de l’écrivain Marcus Malte avec certains enfants de l’Association l’an dernier, enfin,  je remercie particulièrement nos bénévoles d’avoir pris le temps et l’énergie de suivre la formation organisée au sein de l’association.
A tous, je souhaite maintenant une très bonne année et la réussite de vos multiples projets !

la présidente,
Odile SECHTER
Repost 0
Published by association pari - dans Journal "Le Lien"
commenter cet article
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 16:43
undefined


 Afin de pouvoir concrétiser un projet éducatif en direction de notre public des 6-12 ans, nous avons sollicité notre agence bancaire du Crédit Mutuel à Planoise.
Le 20 Décembre, des Responsables du Conseil d’Administration du Crédit Mutuel et le Directeur de l’agence planoisienne Mr Fuin sont venus jouer les Pères Noël en nous remettant un chèque de 1000 euros.
Nous tenons à travers cet article à les remercier à nouveau pour leur soutien et pour l'intérêt qu’ils portent au travail réalisé par notre association.


Repost 0
Published by association pari - dans Financeurs
commenter cet article
24 décembre 2007 1 24 /12 /décembre /2007 08:30

marcheNoel2007-003.jpg

 


Lundi 10 Décembre, il n’y a pas eu cours comme d’habitude car nous sommes parties en ville ! Mais ne croyez pas que nous nous sommes amusées, au contraire ! Nous sommes allées au marché solidaire qui se trouvait square Saint-Amour pour découvrir ce que faisaient les différentes associations présentes, parler avec leurs membres et acheter, pour celles qui le voulaient, quelques objets.

Nous avons pu rencontrer des associations œuvrant à Madagascar, au Mali, en Roumanie ou encore en Inde ou des associations comme Amnesty International qui est présente quasi mondialement.

Chaque association vendait de petites choses comme des vêtements traditionnels, des bijoux, de petites poupées, des produits cosmétiques, mais aussi du chocolat, de la confiture, du miel, bref, il y en avait pour tous les goûts !

Nous aurions tout de même un petit regret … La pluie ! Mais ne dit-on pas « Sortie pluvieuse, sortie heureuse » ?

Repost 0
Published by association pari - dans Ateliers
commenter cet article
20 décembre 2007 4 20 /12 /décembre /2007 14:31

MaisonVerte.JPG

C’est par un froid matin de décembre, que l’Association PARI a fait plus ample connaissance avec la Maison Verte. Mais qu’est ce que la Maison Verte allez vous me dire ? Est-ce une association qui comme son nom l’indique milite pour l’écologie et l’environnement ? Non ! C’est ce que deux psychologues Mme Sabine SHAEFER et Mme Dominique PLUCHE-GALMICHE sont venues nous expliquer bénévolement et avec toute leur passion.

La Maison Verte se situe au centre ville de Besançon, dans le quartier « Battant » pour être exact. Mais peut-être êtes-vous déjà passés par là sans vous en rendre compte ? Pourtant, cette maison a une histoire, elle n’est pas née par hasard. Elle doit son existence à Françoise DOLTO, célèbre psychanalyste française qui avait déjà imaginé la première Maison Verte à Paris.

Ouverte en 1995, la Maison Verte de Besançon a été fondée par le Groupe Régional Franche-Comté de la Convention Psychanalytique. Si ce sigle a plutôt un air barbare pour les novices, les objectifs de la Maison Verte sont néanmoins simples. Cette structure se veut un lieu d’accueil, de parole et de rencontre pour les enfants et leurs parents. Les familles peuvent être accueillies dans un lieu informel, sans prise de rendez-vous au préalable. Là, une équipe de professionnels est à l’écoute : pour de simples questions ou pour d’autres préoccupations.

C’est autour du très traditionnel café pris lors de la réunion d’équipe du mardi matin, que nous, les protagonistes de l’Association PARI, nous avons pu comprendre la richesse d’une telle structure implantée dans notre ville. Ainsi, nous pourrons effectuer un travail en partenariat avec la Maison Verte en orientant les familles vers cet établissement accueillant.

Maintenant vous ne pourrez plus dire que vous ne le saviez pas ! La Maison Verte, il suffit de s’en rappeler c’est simplement un « lieu ou l’on peut déposer avec des mots ce que l’on vit »…

Repost 0
Published by association pari - dans Info générale
commenter cet article